Olivier Ciappa : La cible des homophobes

Olivier Ciappa : La cible des homophobes

La nuit du 4 décembre, des actes de vandalisme se sont produits à l’exposition de Toulouse qui s’est portée sur l’homosexualité. Après quelques jours, les photos ont été volées.

Désormais, on saccage des œuvres exposées en plein air sous prétexte qu’elles ne plaisent pas… C’est la conclusion d’Olivier Ciappa qui a exposé en début de mois ‘Les Couples de la République’ dans la ville de Toulouse. Durant cette exposition, il a mis en avant les photos de nombreuses célébrités se mettant aux côtés de familles homosexuelles, monoparentales ou en situation de handicap.

Au cours de la nuit du 4 décembre, plusieurs de ses clichés ont été tagués. D’après les passants, des jeunes (entre 18 et 20 ans) seraient à l’origine de cet acte de vandalisme. Ceux-ci ont déclaré être des catholiques qui n’approuvent pas ce mode de vie, tout en déclarant qu’un de leurs amis était homosexuel.

 

L’artiste s’exprime

Face à cette situation, la mairie a affirmé que les clichés originaux seront dévoilés de nouveau en laissant en exergue les photos taguées. Cela dit, ces derniers se font fait voler. En découvrant cela, l’artiste a exprimé sa colère. Il a affirmé que le fait de saccager l’exposition ne les suffisait pas, alors ils ont volé les photos comme s’il y avait pas eu d’exposition. Il poursuit que l’exposition a été vue dans plusieurs pays depuis 3 ans et ce n’est qu’en France que ce genre de situation arrive, comme cela s’était aussi produit en 2013 à Paris.

 

Une autre exposition

Constatant cette situation, l’adjoint au maire de la ville de Toulouse s’est exprimé. Il condamne fermement ses actes de vandalisme. Les artistes ont tout à fait le droit de s’exprimer à Toulouse et il faut respecter leur œuvre, mais il ne faut pas agir de cette façon, poursuit-il. Selon l’élu, les clichés seront de nouveaux exposés d’ici quelques jours. Mais cette fois, l’exposition se tiendra dans un espace clos et sécurisé.